Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF, est morte - 21 février 2014 - L'Obs


Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF, est morte - 21 février 2014 - L'Obs

Enseignement et psychanalyse : lespremiers engagements d'Antoinette Fouque

C’est au début de la décennie 1970 à la faculté de Vincennes qu’Antoinette Fouque (Nouvelobs) débat au sujet de la sexualité féminine aux côtés de Luce Irigaray, philosophe féministe. Après des études supérieures en Lettres, la jeune femme s'est d'abord lancée dans l'enseignement. La future militante suit les formations de Jacques Lacan à la fin des années soixante. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque prépare un DEA. L'étudiante côtoie Monique Wittig, écrivaine féministe au cours de cette période.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie

L'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) fondée par Antoinette Fouque est plus que jamais active et appuye la gauche, qui relaie le combat pour les droits des femmes.. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie combat pour endiguer la montée des extrémismesdès lors que les droits des femmes se trouvent toujours en danger en ce début de XXIe siècle. Antoinette Fouque s'engage avec le MRG au scrutin européen de 1994. Elle est députée européenne entre 1994 et 1999.

Ecrivaine et théoricienne

Antoinette Fouque exécre les "-isme", qui, d'après elle, renvoient à une théorie. Elle invente dès lors le nom "féminologie". Naturellement, l'auteure a prêté sa plume à divers livres collectifs comme "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Portraits choisis". Elle dirige l'écriture de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel rend hommage à toutes celles qui ont fait avancé le monde depuis quarante siècles. Antoinette Fouque se démarque de Simone de Beauvoir et son concept du 2e sexe.

Une figure du droit des femmes

C'est elle qui crée le MLF, Mouvement de libération des femmes) avec l'appui d'autres militantes. Le MLF a vu son sigle déposé pour esquiver une récupération politique. Le droit des femmes fut le grand combat de la vie d'Antoinette Fouque. Antoinette Fouque quitte le Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle s'envole pour les Etats-Unis au début de la décennie 80. Le MLF, alors sujet de luttes internes, perd de l’influence.